Panneaux isolants pour l'isolation thermique par l'extérieur (ITE) de toiture & façade ventilée - Quickciel

Quel isolant extérieur choisir ?

Choisir le bon isolant extérieur est un critère déterminant en vue des performances de l’isolation thermique mise en oeuvre. Conformité à la RT 2012, résistance au feu et à la vapeur d’eau, environnement extérieur, sont entre autres les caractéristiques à prendre en compte lors du choix du matériau isolant destiné à l’ITE.

Différents types d’isolants extérieurs pour l’isolation des toitures et façades

Il existe trois grandes familles de matériaux isolants pouvant être utilisés en isolation extérieure des toitures et des façades.

Matériaux d’isolation dits « naturels »

Fibre de coco, de bois, chanvre… Les isolants naturels sont le plus souvent adoptés par les plus sensibles à l’aspect écologique. La plupart de ces matériaux garantissent de bonnes performances thermiques.

Matériaux d’isolation minéraux

Les laines minérales (laine de roche, de verre…) sont recyclables et sont également idéales pour se doter d’une maison écologique. Ces isolants se distinguent particulièrement par leur propriété peu inflammable.

Matériaux d’isolation synthétiques

Confectionnés en polyuréthane ou en polystyrène extrudé, les matériaux d’isolation synthétiques sont les plus utilisés dans le cadre de l’isolation par l’extérieur. Sous forme de mousse de polyuréthane ou de panneaux isolants de toiture ou de façade, les isolants synthétiques assurent d’excellentes performances et offrent des garanties supplémentaires en matière d’étanchéité à l’air et à l’eau, de stabilité et de résistance mécanique.

Critères à prendre en compte lors du choix de l’isolant

Si le choix de l’isolant de toiture ou de façade peut d’abord s’opérer en fonction des affinités avec le matériau et de votre budget, il existe des critères primordiaux à prendre en compte afin d’obtenir la meilleure isolation thermique extérieure (ITE) possible.

La première caractéristique à ne pas négliger est la résistance thermique du matériau, indicateur noté « R » et exprimé en m².K/W. Ce coefficient indique l’efficacité de l’ isolantet dépend de sa nature et de son épaisseur. Plus le coefficient « r » sera élevé, plus l’isolation thermique par l’extérieur sera performante.

Lors de la mise en oeuvre de l’ITE en rénovation, une résistance thermique d’au moins 2 m².K/W est imposée par la législation (cette norme peut dépendre de la zone géographique). Toutefois, afin de pouvoir prétendre à certaines aides à la rénovation, le matériau utilisé en isolation par l’extérieur doit comporter une résistance thermique d’entre 2,8 et 3,7 m².K/W. D’autre part, choisir un isolant certifié par un organisme indépendant tel que l’ACERMI ou Zone verte Excell peut appuyer votre demande d’aides financières, tout en assurant une isolation extérieure de toiture ou de façade de qualité.

D’autres caractéristiques essentielles peuvent être prises en compte pour bien choisir votre isolant extérieur et ce, en fonction des particularités de votre environnement de résidence ainsi que du climat. La résistance au feu, à l’eau et l’étanchéité à l’air de l’isolant sont des critères d’autant plus déterminants.

Vous souhaitez en savoir plus au sujet de l’ITE toiture ou de nos panneaux isolants de toiture ? N’hésitez pas à contacter nos experts.

 


Retour à l’accueil du site quickciel.fr
Retour vers Accueil FAQ.