Panneaux isolants pour l'isolation thermique par l'extérieur (ITE) de toiture & façade ventilée - Quickciel

Comment évaluer l’efficacité de l’isolation actuelle d’un bâtiment ?

Évaluer l’efficacité de l’isolation thermique d’un bâtiment peut être astucieux et pertinent afin de réaliser des économies d’énergie. Environ 30% des déperditions thermiques proviennent d’une mauvaise isolation du toit.

L’isolation des murs et des sols est également concernée et représente aussi 30% des pertes de chaleur.

Évaluer l’isolation d’un bâtiment

Il est possible de détecter une mauvaise isolation du toit facilement si vous possédez des combles aménageables. Si la chaleur au sein de ces pièces est beaucoup moins importante, le constat est simple. L’efficacité de votre isolant pour toiture est faible.

Pour un diagnostic plus précis, faire appel à un expert peut s’avérer indispensable.
Une analyse du bâtiment sera alors effectuée pour déceler les défauts de l’isolation et formuler des recommandations. Une solution adaptée, un système d’isolation comme le sarking par exemple ou un isolant à privilégier pour le bâtiment concerné, vous sera alors préconisé.

Une thermographie infrarouge pourra être opérée en complément afin de repérer les pertes de chaleur et déterminer s’il est question de l’isolation de la toiture, de la façade et des murs, des systèmes de ventilation ou de la menuiserie.

Évaluer les performances d’un isolant

La performance thermique d’un panneau isolant est définie par sa résistance thermique, elle-même caractérisée par sa conductivité thermique et son épaisseur.
Un isolant thermique doit posséder une résistance thermique haute (supérieure à 0.5 m² K/W) et une conductivité faible (inférieure à 0.06 W/mK) afin de garantir des performances d’isolation importantes.

Les panneaux isolants pour toiture Quickciel de la gamme Cosyk ou les panneaux Quickciel Sarking sont constitués de matériaux aux performances isolantes thermiques et acoustiques excellentes. Les panneaux isolants pour façade confèrent une conductivité thermique de 0.022 W/mK et une résistance thermique croissante en fonction de l’épaisseur choisi, la plus minime étant de 1.35 m2.K/W.
Pour mesurer l’efficacité d’une isolation phonique, plusieurs performances seront prises en compte dont l’indice d’affaiblissement acoustique, l’indice d’efficacité aux bruits de chocs et l’absorption acoustique.

L’indice d’affaiblissement acoustique concerne les bruit aériens intérieurs et extérieurs (trafic routier, ferroviaire, aérien, conversations, télévision, musique…). Les bruits de chocs impliquent la qualité du revêtement et son efficacité contre le transfert des vibrations. Enfin, l’absorption acoustique implique la capacité d’un revêtement à contrer les échos.

Les solutions proposées par Quickciel permettent de coupler isolation thermique et acoustique pour des performances reconnues.
Vous souhaitez en savoir plus au sujet de l’isolation thermique et phonique ou de nos panneaux isolants? N’hésitez pas à contacter nos experts.

 


Retour à l’accueil du site quickciel.fr
Retour vers Accueil FAQ.